Ces serpents qui sifflent sur nos têtes…

Jeudi 28 février 2008, par Gestionnaire du site // Les reptiles

Nos quotidiens régionaux nous présentent de temps à autres dans leurs pages locales une belle photo d’un pêcheur tenant fièrement à bout de bras un serpent de taille respectable à qui il a réglé son sort. Souvent la photo est titrée « couleuvre ou vipère » et le vaillant aventurier y détaille son combat acharné contre le symbole du mal.

Ces images et commentaires surréalistes méritent d’être revisités à la lumière des connaissances naturalistes sur le sujet.

Quels sont les serpents présents en Moselle Est ? Où les rencontre t-on ? Quel est leur statut ?

Gros plans sur ces malaimés :

La couleuvre à collier :


Couleuvre à collier photographiée à Phillipsbourg – Fabrice Hemmert

Malgré sa taille parfois impressionnante (jusqu’à 1,50 m) ce serpent est inoffensif… du moins pour l’homme !

Elle se rencontre surtout près des points d’eau (étang, mare, rivière…). En début de saison elle aime se dorer sur les talus bien exposés ou elle charge ses accus à l’énergie solaire.
Parfois on la croise lors d’une balade en canoë, elle « surfe » alors avec agilité sur la rivière.
C’est elle qui est malheureusement souvent en photo dans le journal local.
La couleuvre à collier simule parfois la mort pour échapper à un prédateur, si vous avez un cliché la représentant dans cette position merci de nous le faire parvenir pour illustrer cette rubrique.


Ponte de couleuvre + couleuvreau dans un compost à Loupershouse – Photo Alain Trinkwell

Avec le retour du printemps nous allons découvrir nos tas de compost et le répandre dans nos jardins ! Mais attention à ne pas déranger trop tôt les couleuvreaux qui ont choisi ce lieu pour hiberner l’automne passé. Ils naissent et s’enterrent aussitôt, ils affectionnent tout particulièrement les tas de fumier et compost !

La coronelle lisse

La coronelle lisse est également une couleuvre (elle n’a pas de glandes à venin) même si sa tête triangulaire peut faire penser à une vipère !

Les atlas de répartition la situent notamment sur le pays de Bitche.

Deux vieilles observations (plus de 20 ans) la signalent à Lixing Les Rouhling et Sarreguemines. Une observation plus récente la mentionne à Herbitzheim.

Bref la coronelle lisse semble rare sur notre secteur, elle mériterait en tout cas une prospection et une attention particulière sur Sarreguemines et environs, le GECNAL va tenter de s’y atteler et de préciser la distribution de cette espèce.

Si quelqu’un a des informations sur sa présence aux alentours de Sarreguemines, des témoignages ou des photos nous serions évidemment preneurs (nous contacter).

Son biotope de prédilection est la pelouse sèche de préférence orientée plein sud, elle est à rechercher sous les grands cailloux plats.

La vipère

Pas de confusion possible, la vipère aspic (la seule présente en Lorraine) est, d’après tous les atlas, absente de Moselle Est, son aire de distribution lorraine se limite à la vallée de la rivière Moselle.


L’orvet :


Orvet photographié à Rouhling – Alain Seitz

Serpent de contrefaçon puisque d’un point de vue biologique, il ne s’agit en fait que d’un sympathique lézard qui a perdu au fil de l’évolution ses pattes.
On le rencontre dans les jardins, les fonds de vallée, les forêts…, il est relativement courant et totalement inoffensif.
Ne lui tirez pas sur la queue elle casse !
Et ne réglez pas votre tondeuse trop basse vous risquez de le déchiqueter et de vous priver par là même d’un précieux auxiliaire du jardinier


Le statut de nos reptiles :

La législation française est très claire sur ce sujet : tous nos reptiles de Moselle Est sont strictement protégés par la loi, leur destruction, leur capture, leur détention, leur transport est donc strictement interdit.

Article réalisé par Alain Seitz

Pour en savoir plus sur les "Amphibiens et Reptiles de Lorraine" nous vous recommandons l’ouvrage de Stephane Vitzthum :
http://batrachos.free.fr/livre.htm
ou le site :
http://batrachos.free.fr/amphreplorraine.htm

1 Message

  • Ces serpents qui sifflent sur nos têtes… 12 mai 2008 23:22, par Dubois Félix

    aujourd’hui j’ai vu un gros serpent (visiblement une couleuvre grise à collier blanc) dans le bois près du lac artificiel EDF de la centrale électrique de Cattenom
    Cela a duré un court instant car l’animal s’est enfui et moi, impressionné, ne l’ai pas poursuivi !


Derniers commentaires

12/05 — Ces serpents qui sifflent sur nos têtes… — par Dubois Félix

aujourd’hui j’ai vu un gros serpent (visiblement une couleuvre grise à collier blanc) dans le bois près du lac artificiel EDF de la centrale électrique de Cattenom Cela a duré un court instant car (...) Lire la suite »