Le printemps, la période des pontes... pour les amphibiens aussi

Lundi 26 mars 2007, par Gestionnaire du site // Les amphibiens

Avec le printemps qui arrive commence la période de reproduction des amphibiens. C’est la grenouille rousse qui est la première à sortir de son hibernation pour migrer vers son site de reproduction. Ce peut être une mare forestière, la bordure d’un étang, ou simplement une ornière remplie d’eau. Certains rassemblements peuvent regrouper plusieurs milliers d’individus, ils repartiront vers le milieu terrestre dès la ponte des oeufs. Suivant la température, il faudra entre 10 et 20 jours pour arriver à l’éclosion des têtards.


- 09/03/2007 : Quelques photos de pontes de grenouille rousse

- Une grenouille rousse

Le crapaud commun suit peu de temps après la grenouille rousse, les premiers accouplements sont observés ces jours-ci.


Comme celle-ci, il accomplit une migration à travers prés et bois pour se reproduire. Souvent, à l’automne, il s’est déjà rapproché à moins d’un kilomètre du site avant de se mettre à hiberner. Des conditions optimales peuvent déclencher la migration en quelques heures et c’est alors que des milliers d’amphibiens se mettent en route.

La circulation routière tue malheureusement beaucoup de ces animaux, surtout en zone forestière.
Les crapauducs sont des dispositifs de franchissement routiers installés dans les endroits sensibles mais ils sont loin d’être généralisés, alors, soyons vigilants sur les routes !

- Observation des premiers têtards de Grenouille rousse le 26/03/2007

Photos et Texte : Frédéric Schwab