Chouette effraie : rétrospective 2007/2008

Mardi 9 juin 2009 // Observations de 2008

Le suivi vidéo réalisé pendant ces 2 années, nous a permis de découvrir, que ces animaux, non seulement consomment un très grand nombre de rongeurs mais qu’ils ont un réel comportement social.
- Les adultes (particulièrement le mâle), se font souvent des « caresses » avec leur bec dans l’épais plumage de leur tête. Les jeunes également se prennent à peigner, à l’aide de leur bec, les plumes de leurs congénères.
- Ou encore, une jeune effraie qui, quelques instants auparavant, venait de récupérer un campagnol auprès d’un adulte et qui alla le porter, de bec à bec, à un de ses frères ou sœurs qui manifestait énergiquement son impatience d’être servi à son tour. Même dans le cas, où celle qui donne serait arrivée à satiété et n’avait donc plus d’intérêt pour ce repas, le fait de le porter à un autre est, à mon sens, indéniablement un comportement social évolué. (Comportement social que même certains humains, bien pourvus, ont beaucoup de mal à réaliser ! )
- J’ai pu observer une agression du mâle vers une jeune chouette, qui avait apparemment du mal à quitter le nid douillé, être stoppé net par l’intervention de la femelle, qui se plaça ailes ouvertes, entre les deux belligérants. Le jeune a fini par quitter le nid quelques jours plus tard !

Robert K

Répondre à cet article