Nidification de la hulotte dans un de nos nichoirs

Dimanche 11 avril 2010 // Les oiseaux

Début de l’affût à 19h30 près du nichoir (siège,parabole,couverture polaire,longue-vue et jumelles).Il faut être à l’aise pour tenir deux heures.
- 19h45 Des kiwitt loin sur ma gauche. Il fait encore jour (un pigeon colombin chante). Je me dis que la femelle est à l’extérieur et que c’est plutôt bon signe. _ _ Se font entendre alors des kiwitt sur la droite. Deux femelles sur un même site ? Les kiwitt de la droite se transforment ensuite en chants venant exactement du même endroit et puis le chant d’ocarina se fait entendre, toujours du même endroit. Les kiwitt de droite étaient en fait ceux du mâle, ce qui confirme ce que j’avais déjà observé en d’autres temps : les mâles kiwittent aussi.
- 20h Les kiwitt de gauche se rapprochent progressivement. Je n’ai plus qu’à attendre le nourrissage. Entre les branches de la frondaison apparaît un individu roux qui se pose avec un rongeur dans le bec. Il se déplace une ou deux fois et repart sans rongeur et sans aller au nichoir ???
- 20h10 Des ailes qui battent attire mon attention. Très haut dans les arbres (env. 15-20m) je découvre d’abord un, puis deux et puis trois jeunes. Ils sont assez grands et capables de voler d’une branche à une autre.
Je comprends que la hulotte que j’avais aperçu au trou du nichoir précédemment était en fait un jeune déjà très développé. Il n’y a pas de cris audibles.
- 20h20 des chants sur la gauche. Les jeunes se mettent à chuinter. L’adulte se pose et le chant se mue en kiwitt (femelle qui chante ou mâle kiwittant ?)
Grâce à la parabole qui permet d’enregistrer (et d’amplifier) les sons, j’ai l’impression d’être à 5 m du nourrissage. J’entends distinctement le bruit des ailes et celui des griffes sur l’écorce quand les jeunes se déplacent.
En baissant la parabole j’entends grignoter les campagnols roussâtres. Les petites hulottes seront nombreuses et bien nourries cette année. A noter que les jeunes ne chuintent pas en permanence mais seulement à l’approche des adultes. Ils ne doivent pas être affamés.
- 22h je me précipite sur mon ordinateur pour partager avec vous ce moment de nature intense. Armand Wernet

Répondre à cet article